AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez| .

Maël Dixen ➸ Si la connerie était un art, je serais un artiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Maël Dixen
avatar

- Messages : 74
- Pseudo : spf
- Id card : Dylan O'Brien / moi-même
- Civil status : Coeur branlant, éprit de cet homme que tu refuses de voire comme tel.
- Job|Studies + $ : Etudiant en médecine pédiatrique, tu vis pour sauver des vies, pour te racheter de tes fautes.
- To do list : ➤ Ne pas provoquer une quelconque catastrophe.
➤ Eviter de se casser la jambe en partant à l'hôpital.
➤ Ne pas oublier ses médicaments sous son lit.
➤ Faire son devoir sur l'anatomie humaine + éviter de rougir en rendant son devoir.
➤ Cesser d'éviter Ian (potentiellement sinon, au moins éviter de se prendre la porte en l'évitant)
➤ Cacher les lettres de Jackson.

(SLUMBER PARTY)
- Age: 26 ans.
- Relationships:
- Rp availability: 1/5 (Roy-Drew-Jude-Ian-libre)

MessageSujet: Maël Dixen ➸ Si la connerie était un art, je serais un artiste Mar 6 Déc - 13:07



"Maël Dixen"
feat Dylan O'Brien

Âge, lieu de naissance : 26 ans, Allemagne. Origines, nationalité : Anglo-Allemand. Emploi, études : ($$$), Etudiant en médecine pédiatrique. Statut civil : Célibataire. Orientation sexuelle : Bisexuel. Statut familiale : Célibataire. Péchés mignons : Les fraises au chocolat. Traits de caractère : Maladroit - Secret - Souriant - Charismatique - Enfantin - Dépressif - Attentif - Énergique - Maniaque - Perturbé - Rancunier - Jaloux - Possessif - Râleur - Pacifique - Curieux - Loyal - Bosseur - Silencieux - Énigmatique - Ne sait absolument pas draguer -A l'écoute - Fuit les conflitsGroupe : Prada.

✰ I feel like walking the world.
Tu es né dans une famille assez aisé, pourtant, tu n’as jamais été heureux. Père alcoolique et violent, mère absente, tu n’avais que ton jumeau pour t’empêcher de couler. Chose qui, malheureusement, n’était pas non plus très brillante. ● Durant plusieurs années tu as entretenu une relation avec ton jumeau, te perdant entre réalité et bulle énigmatique. Tu n’avais que lui, il n’avait que toi jusqu’à ce que tu décides de quitter la maison familiale pour échapper à ton supplice. ● Tu es atteint d’une maladie dégénérative des muscles et ce, depuis l’âge de dix ans. Mortelle avec l’âge, tu as néanmoins encore de belles années à vivre devant toi. ● Tu es un accro à la caféïne, ce qui veut dire que tu bois au moins deux litres de café par jour, chose pas très intelligente vu que tu es déjà un jeune homme super actif. ● Tu es extrêmement maladroit. De ce fait, tu fonces toujours dans les gens, tu ne regardes pas où tu vas, tu te prends les pieds dans la moquette. Bref, tu es un vrai danger public. ● Tu lis énormément. D’ailleurs, quand tu n’étudies pas, tu passes ton temps à lire un bon roman de science-fiction. ● Si tu restes un jeune homme très énigmatique et secret sur ton passé, tu restes également quelqu’un de souriant et de drôle. Deux facettes qui expriment une instabilité émotionnelle que tu n’arrives pas à surmonter. ● Tu n’as jamais eu de relations physiques, outre Nathan, ce qui fait de toi un gros novice en la matière. D’ailleurs, tu as une phobie des sentiments, quelque chose de flagrant. Dès que tu commences à ressentir cette petite étincelle, tu fuis la personne comme la peste. ● Pas du tout bagarreur, tu n’es pas non plus un grand sportif. On ne te verra jamais te battre, par contre, tu as déjà pris de belles raclées.

✰ Hit me with your rhythm stick.
Grincements sinistres qui, doucement, te font frissonner. Dos tourner vers cette porte, tu crains que les pas s’arrêtent devant ta porte. Tu pries en silence, de ce petit corps fragile, tu as peur, bien trop peur pour oser respirer. Il avance, titubant. Plusieurs verres d’alcool, quelques bières, une dispute avec cette mère qui, lâchement, abandonnait l’habitation familiale. Les cris avaient longtemps résonné en bas, jusqu’à ce que le silence devienne roi, n’annonçant rien de bon. La poignée tourne dans un cliquetis désagréable. Tu ne bouges pas, tu sais déjà ce qu’il va se passer. Tu as douze ans, les années d’enfances étaient terminées, laissant place à un grand vide que tu supportais de moins en moins. Instinctivement, ton corps se crispe, se replie. Auto-défense naturelle face au danger potentiel que représentait ce père abusif, violent. La porte s’ouvre, tes mâchoires se serrent, mais alors qu’il pose un pied dans la pièce, une voix résonne en face de ta chambre. « Papa ? Papa, j’ai fait un cauchemar. » Arrêt de quelques secondes. Tu n’oses plus respirer, le souffle coupé, alors que la voix de ton frère jumeau résonnait. Sauvetage certain, tu le savais, nuls cauchemars n’avaient hanté ses rêves. Il l’avait entendu comme toi, il avait compris qu’il allait me retrouver et, comme souvent, il avait choisi de se sacrifier. Plus fort mentalement, bien trop possessif, bien trop protecteur. Ton double t’avait toujours juré de te protéger, prenant son rôle d’aîné de six minutes bien trop à cause. Porte qui se referme lentement alors que le chasseur change de proie, alors que ton cœur se détend. Cette nuit-là, tu l’entendras sangloter. Cette nuit-là, lorsqu’il sera parti, tu iras te blottir contre son corps meurtri pour le remercier. Bien trop jeunes pour avoir des pensées malsaines, tu te contenteras de le soutenir, de le rassurer, alors que lui, tentera de surmonter la douleur vivace de ce corps en proie à de cruelles tortures. L’argent ne fait pas le bonheur, vous en êtes la preuve vivante. Entre ces mûrs dorés, votre enfer personnel ne cessait de s’animer. Coups cachés sous d’épais vêtements, pleures étouffées par les couvertures. Ils étaient tous aveuglés par les apparences. « Les Dixen ? Des gens charmants, de très beaux enfants bien élevés et polis. » Voilà ce qu’il se disait de vous, de toi, d’eux. Ils n’avaient pas conscience de ce qui se tramait dans la noirceur de l’habitation.

****

« Maël, regarde-moi. » Recroquevillé dans ta chambre, le corps meurtri, tu lèves doucement ton regard vers ce double originel. Son regard dégage de l’inquiétude, de la colère, mais également cette douce folie étrange que tu as appris à apprécier. Son pouce approche de ta lèvre, y essuyant ce petit filet sanguin qui s’y écoulait. Une fois de plus, il avait choisi de te punir pour cette maladresse dont tu faisais preuve. Encore une fois, tu diras que tu es tombé, chose que les gens croiront vu ta faculté légendaire à te blesser tout seul. Vos regards s’accrochent, comme deux bouées de sauvetage. Tu n’avais que lui, il n’avait que toi, seuls au monde contre ce bourreau qui était le vôtre. Une mère partie pour un mari plus jeune, plus riche. Un père qui s’enfonce dans la solitude, rejetant la faute sur vos deux âmes meurtries. « ça va aller, tu verras, ça va aller. » Tu baisses doucement les yeux, étouffant un sanglot. Roulement lourd dans cette gorge serrée, alors que son front se pose sur le tien et que, affectueusement, tu glisses dans ses bras. Tes doigts s’agrippent à son haut. Tu étouffes, tu succombes, tu meurs. Tu as l’impression que ton monde ne se résume à rien. Tu as l’impression de marcher sur de la braise et ce, depuis bien des années. « Chut…il va payer…ils vont tous payer… » Son ton sadique et rieur te fait frissonner. Deux contrastes étonnants entre toi et lui, deux images identiques et qui pourtant, au fond, n’avaient rien de semblable. Tu étais le soleil, il était la lune. Gravitation éternelle. Il s’éloigne de toi, assez pour que vos visages se frôlent, assez pour que vos lèvres se trouvent. Relation malsaine qui dure depuis plusieurs mois maintenant. Il passait son temps à te dire que c’était normal, que sans lui tu n’étais rien, que sans toi il n’était rien. Il te faisait tourbillonner, se jouant de tes faiblesses, de tes peurs. Et toi, sûrement trop faible, tu te laissais aller à cette folie. « Prends tes médicaments. » Tu secoues doucement la tête alors qu’il te tend plusieurs pilules. Depuis plusieurs années tu étais atteint de dégénération musculaire, te rendant le plus faible des deux. Là où il opposait de la résistance, toi, tu n’en avais pas la force. Souffrance continuelle, tu étais le maillon faible de cette chaîne alimentaire.

****

« Tu…tu vas où ? » Tu te figes, la main encore plongée dans cette valise. Voilà un an que tu avais quitté la maison familiale avec ton frère, vous éloignant de votre bourreau, vous enfonçant dans cette relation malsaine au point d’habiter ensemble, de partager votre quotidien, votre lit. Tu as appris à l’aimer, peut-être trop. Pourtant, il te fait peur…Réactions excessivement violentes envers ceux qui t’approchent, tu n’arrives plus à fermer l’œil de la nuit. Serait-il comme lui ? Un jour, serait-il capable de te frapper ? Et pourtant, l’idée de l’abandonner te déchire le cœur. Tu n’as pas appris à vivre sans lui, à le détester, à ne pas l’aimer. Tu sais que c’est mal et c’est sûrement ce qui a fini par te motiver. « Je…Jackson…je dois partir. » Tu n’oses pas le regard, tu le sens sur le point de s’effondrer alors qu’il approche. Sa main se pose sur ton épaule, cherchant à te faire face, chose que tu refuses en te dégageant fébrilement. « Maël, tu peux pas. Tu peux pas partir. Tu sais bien, on s’est fait une promesse… Maël, regarde-moi. » Non, tu t’y refuses, tu sais que si tu le regardes, tu ne partiras pas. Tu es bien trop faible quand il s’agit de lui. « Jackson, tu me fais peur. » Sa main quitte ton épaule brusquement. Tu le sais, tu viens de le blesser. Que les autres aient peur de lui c’est une chose, mais que toi tu le craignes, ça en est une autre. Il recule, comme touché en plein cœur, alors que toi, tu lui tournes toujours le dos, fermant doucement cette valise qui contient le strict nécessaire. « Comment peux-tu avoir peur de moi ? Je ne te ferais jamais de mal, j’en suis incapable. » Ne voit-il pas que tu le fais déjà souffrir ? Que votre relation est une perpétuelle souffrance à tes yeux ? Tu serres les dents, les larmes roulant sur ses joues rougies par la honte, par la peine. Âme en peine, tu décides enfin de lui faire face. « Je suis désolé, je peux plus… » Et tu t’élances vers la sortie à grandes enjambées, sous ses cris, sous ses appels. Tu ne te retournes pas, tu ne fais pas marche arrière. Ce jour-là tu pris l’avion pour New-York, rejoignant le peu de famille que tu avais là-bas. Ce jour-là, tu laissas un bout de cœur à ses côtés. Ce jour-là…tu perdis en quelque sorte la vie.

****

« Jackson,

Voilà trois ans que j’ai quitté l’Allemagne, trois ans nos chemins se sont séparés. J’ai bien reçu toutes tes lettres. Pardonne-moi de ne pas y avoir répondu avant, j’avais besoin d’oublier, de m’éloigner. J’ai commencé une nouvelle vie ici, j’ai des amis, je continue mes études en médecine. Je ne vais pas te mentir, tu me manque, terriblement. Pourtant, je sais que j’ai fait le bon choix, comme tu le sais au fond de toi également. Chaque jour est une tourmente que je dois assumer, une crainte que je dois surmonter. Seul. Je t’aime, tu me manque, mais ne m’écris plus c’est bien trop douloureux.

Maël, ton jumeau. »


Pseudo, prénom : spf Âge, pays : 25 ans, Belgiquetype de personnage : inventé. Avis, commentaires : Autres : Crédits : Hunt


Dernière édition par Maël Dixen le Mar 6 Déc - 15:11, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy Bartley
if this love is pain, well let's hurt tonight.
avatar

- Messages : 495
- Pseudo : rivendell, lucie.
- Id card : michiel huisman | av@songbird, sign@tumblr, lyrics@onerepublic.
- Civil status : in a toxic relationship w/ollie.
- Job|Studies + $ : future co-director of lightway, but he doesn't want it.
- Address : loft #13b, soho, manhattan.
- To do list : sign these papers, organize an evening with his friends, be forgiven by Daisy, buy beer, talk to his father.

(SLUMBER PARTY)
- Age: thirty-one yo.
- Relationships:
- Rp availability: available [•○]

MessageSujet: Re: Maël Dixen ➸ Si la connerie était un art, je serais un artiste Mar 6 Déc - 13:09

DYLAN.
Bienvenue parmi nous. Je te le réserve pour cinq jours.
(si tu as besoin d'un post supplémentaire, dis-le moi)

_________________

- Oh call me any time that every time you're losin' it and tell me anyone and everyone who makes you feel like shit.


Dernière édition par Roy Bartley le Mar 6 Déc - 13:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cityofblindinglights.forumactif.com/t33-can-t-stop-the-fire
Rachel Grunwald
versace on the floor
avatar

- Messages : 735
- Pseudo : passenger
- Id card : sophia bush, @you.first
- Civil status : Fiancée
- Job|Studies + $ : Rédactrice en chef du magazine Lightway.
- To do list : Faire l'amour, boucler le prochain numéro, acheter des nouvelles chaussures, embrasser mon fils, boire un verre, trouver une date pour mon mariage et l'annoncer.

(SLUMBER PARTY)
- Age: 31 ans
- Relationships:
- Rp availability: Open

MessageSujet: Re: Maël Dixen ➸ Si la connerie était un art, je serais un artiste Mar 6 Déc - 13:09

Bienvenue chez toi I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maël Dixen
avatar

- Messages : 74
- Pseudo : spf
- Id card : Dylan O'Brien / moi-même
- Civil status : Coeur branlant, éprit de cet homme que tu refuses de voire comme tel.
- Job|Studies + $ : Etudiant en médecine pédiatrique, tu vis pour sauver des vies, pour te racheter de tes fautes.
- To do list : ➤ Ne pas provoquer une quelconque catastrophe.
➤ Eviter de se casser la jambe en partant à l'hôpital.
➤ Ne pas oublier ses médicaments sous son lit.
➤ Faire son devoir sur l'anatomie humaine + éviter de rougir en rendant son devoir.
➤ Cesser d'éviter Ian (potentiellement sinon, au moins éviter de se prendre la porte en l'évitant)
➤ Cacher les lettres de Jackson.

(SLUMBER PARTY)
- Age: 26 ans.
- Relationships:
- Rp availability: 1/5 (Roy-Drew-Jude-Ian-libre)

MessageSujet: Re: Maël Dixen ➸ Si la connerie était un art, je serais un artiste Mar 6 Déc - 13:11

Merci beaucoup
Roy, non ça va aller merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Grant
avatar

- Messages : 63
- Pseudo : Lillix
- Id card : Chris Wood + .lux
- Civil status : Célibataire
- Job|Studies + $ : Photographe chez Lightway
- Address : #24 Greenwich Village

(SLUMBER PARTY)
- Age: 28 ans
- Relationships:
- Rp availability: Open (2/4)

MessageSujet: Re: Maël Dixen ➸ Si la connerie était un art, je serais un artiste Mar 6 Déc - 13:17

Que de bons choix ! Aussi bien pour le prénom que l'avatar !
Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cityofblindinglights.forumactif.com/t81-just-a-smile-ethan#469
Maël Dixen
avatar

- Messages : 74
- Pseudo : spf
- Id card : Dylan O'Brien / moi-même
- Civil status : Coeur branlant, éprit de cet homme que tu refuses de voire comme tel.
- Job|Studies + $ : Etudiant en médecine pédiatrique, tu vis pour sauver des vies, pour te racheter de tes fautes.
- To do list : ➤ Ne pas provoquer une quelconque catastrophe.
➤ Eviter de se casser la jambe en partant à l'hôpital.
➤ Ne pas oublier ses médicaments sous son lit.
➤ Faire son devoir sur l'anatomie humaine + éviter de rougir en rendant son devoir.
➤ Cesser d'éviter Ian (potentiellement sinon, au moins éviter de se prendre la porte en l'évitant)
➤ Cacher les lettres de Jackson.

(SLUMBER PARTY)
- Age: 26 ans.
- Relationships:
- Rp availability: 1/5 (Roy-Drew-Jude-Ian-libre)

MessageSujet: Re: Maël Dixen ➸ Si la connerie était un art, je serais un artiste Mar 6 Déc - 13:21

Que dire de Chris Wood Cet homme est un dieu vivant.
Merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Davis
avatar

- Messages : 211
- Pseudo : Mannie
- Id card : Matthew Daddario
- Civil status : célibataire, mais amoureux de sa meilleure amie.
- Job|Studies + $ : Écrivain. Il est dans l'écriture de son deuxième roman.
- Address : Appartement #52 à Brooklyn.
- To do list : Acheter de la nourriture à mon chat, acheter de la nourriture pour moi, aller s'entraîner et aller prendre un café avec ma sœur.

(SLUMBER PARTY)
- Age: 29 ans
- Relationships:
- Rp availability: 1/4 (Rachel, Maël, Molière.)

MessageSujet: Re: Maël Dixen ➸ Si la connerie était un art, je serais un artiste Mar 6 Déc - 13:57

DYLAN!
Bienvenue et bon courage pour ta fiche. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cityofblindinglights.forumactif.com/t76-alexander-all-of-the-stars
Maël Dixen
avatar

- Messages : 74
- Pseudo : spf
- Id card : Dylan O'Brien / moi-même
- Civil status : Coeur branlant, éprit de cet homme que tu refuses de voire comme tel.
- Job|Studies + $ : Etudiant en médecine pédiatrique, tu vis pour sauver des vies, pour te racheter de tes fautes.
- To do list : ➤ Ne pas provoquer une quelconque catastrophe.
➤ Eviter de se casser la jambe en partant à l'hôpital.
➤ Ne pas oublier ses médicaments sous son lit.
➤ Faire son devoir sur l'anatomie humaine + éviter de rougir en rendant son devoir.
➤ Cesser d'éviter Ian (potentiellement sinon, au moins éviter de se prendre la porte en l'évitant)
➤ Cacher les lettres de Jackson.

(SLUMBER PARTY)
- Age: 26 ans.
- Relationships:
- Rp availability: 1/5 (Roy-Drew-Jude-Ian-libre)

MessageSujet: Re: Maël Dixen ➸ Si la connerie était un art, je serais un artiste Mar 6 Déc - 13:59

Matthew
Merci beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hunter Osborn
avatar

- Messages : 111
- Pseudo : Squirella
- Id card : Jensen Ackles (©tearsflight)
- Civil status : Fiancé
- Job|Studies + $ : Chef de la sécurité du Magazine Lightway

(SLUMBER PARTY)
- Age: 35 ans
- Relationships:
- Rp availability:

MessageSujet: Re: Maël Dixen ➸ Si la connerie était un art, je serais un artiste Mar 6 Déc - 14:30

OMG !!!! J'suis déjà fan de ta fiche ! J'adore le côté tordu de son passif avec son jumeau !
Sans parler de Dylan ! T'es juste WHAOU

Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maël Dixen
avatar

- Messages : 74
- Pseudo : spf
- Id card : Dylan O'Brien / moi-même
- Civil status : Coeur branlant, éprit de cet homme que tu refuses de voire comme tel.
- Job|Studies + $ : Etudiant en médecine pédiatrique, tu vis pour sauver des vies, pour te racheter de tes fautes.
- To do list : ➤ Ne pas provoquer une quelconque catastrophe.
➤ Eviter de se casser la jambe en partant à l'hôpital.
➤ Ne pas oublier ses médicaments sous son lit.
➤ Faire son devoir sur l'anatomie humaine + éviter de rougir en rendant son devoir.
➤ Cesser d'éviter Ian (potentiellement sinon, au moins éviter de se prendre la porte en l'évitant)
➤ Cacher les lettres de Jackson.

(SLUMBER PARTY)
- Age: 26 ans.
- Relationships:
- Rp availability: 1/5 (Roy-Drew-Jude-Ian-libre)

MessageSujet: Re: Maël Dixen ➸ Si la connerie était un art, je serais un artiste Mar 6 Déc - 14:47

Merci beaucoup Hunter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rachel Grunwald
versace on the floor
avatar

- Messages : 735
- Pseudo : passenger
- Id card : sophia bush, @you.first
- Civil status : Fiancée
- Job|Studies + $ : Rédactrice en chef du magazine Lightway.
- To do list : Faire l'amour, boucler le prochain numéro, acheter des nouvelles chaussures, embrasser mon fils, boire un verre, trouver une date pour mon mariage et l'annoncer.

(SLUMBER PARTY)
- Age: 31 ans
- Relationships:
- Rp availability: Open

MessageSujet: Re: Maël Dixen ➸ Si la connerie était un art, je serais un artiste Mar 6 Déc - 15:14

Fiche validée I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Maël Dixen ➸ Si la connerie était un art, je serais un artiste

Revenir en haut Aller en bas

Maël Dixen ➸ Si la connerie était un art, je serais un artiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Photos] Lady GaGa prendrait elle ses fans pour des cons ???
» ECOLOGIE ou CONNERIE?
» Examen probatoire pour l'OPJ, farce, filtre, ou sommes nous vraiment évalué ?
» Gendarmerie - C'est la faute à .........PULSAR !
» Le contrôle parental : entre utopie et connerie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CITY OF BLINDING LIGHTS :: / DREAM A LITTLE DREAM :: Waiting for the stars :: validées-