AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez| .

When you swallow medicine as candies. - Drew

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Maël Dixen
avatar

- Messages : 74
- Pseudo : spf
- Id card : Dylan O'Brien / moi-même
- Civil status : Coeur branlant, éprit de cet homme que tu refuses de voire comme tel.
- Job|Studies + $ : Etudiant en médecine pédiatrique, tu vis pour sauver des vies, pour te racheter de tes fautes.
- To do list : ➤ Ne pas provoquer une quelconque catastrophe.
➤ Eviter de se casser la jambe en partant à l'hôpital.
➤ Ne pas oublier ses médicaments sous son lit.
➤ Faire son devoir sur l'anatomie humaine + éviter de rougir en rendant son devoir.
➤ Cesser d'éviter Ian (potentiellement sinon, au moins éviter de se prendre la porte en l'évitant)
➤ Cacher les lettres de Jackson.

(SLUMBER PARTY)
- Age: 26 ans.
- Relationships:
- Rp availability: 1/5 (Roy-Drew-Jude-Ian-libre)

MessageSujet: When you swallow medicine as candies. - Drew Mar 6 Déc - 19:47

When you swallow medicine as candies.
Drew & Maël


La douleur. Tu avais appris à vivre avec, et pourtant, celle-ci semblait prendre davantage de terrain au fil du temps. Assis dans ton lit, tu t’étais réveillé en retard pour aller faire ta journée à l’hôpital. Honteux, tu avais sonné à ton supérieur pour lui annoncer que tu étais souffrant, restant évasif sur la cause de cette potentielle maladie que tu couvrais. Doucement, tu tentes de faire taire les tremblements qui te prenaient de plus en plus. Cherchant fébrilement ta boite de médicaments, tu finis par la voir à l’autre bout de la pièce. L’appréhension te guète. Tu n’aimes pas prendre tes médicaments, encore moins quand ceux-ci imposent des effets secondaires que de la désorientation ou encore, une somnolence très prononcée. Depuis que tu avais commencé ton internat, tu avais cessé de les prendre le matin, voulant absolument être au top pour tes journées, réduisant les doses quand il s’agissait d’aller à la fac. Détournant la tête, tu te rallonges, te disant que la douleur était encore supportable et que tu pouvais t’en passer. Muscles qui se crispent comme des crampes multiples, tremblements, soubresauts. Aujourd’hui, tu étais servi. Tu n’avais pas osé aller trouver ton médecin, craignant le verdict, craignant qu’elle t’impose une mise à pied comme elle te l’avait souvent recommandé. Te recroquevillant sur toi-même, comme tu en avais l’habitude depuis bien des années, tu laisses la douleur l’emporter pour te laisser commater. Entre deux états, tu ne vois pas vraiment le temps passer, ni même ton téléphone sonner, biper, vibrer. Ce ne fut que lorsque la sonnette retentie dans l’appartement que tu ouvris doucement les yeux. Ton t-shirt te collait à la peau et ton cœur battait bien trop vite. Tes colocataires n’étaient pas là, du coup, tu te devais d’aller ouvrir et ce, malgré la douleur qui t’arrachait les entrailles. Douloureusement, tu te lèves, traînant les pieds hors de ta chambre, tâchant de faire bonne figure. Main sur la poignée, tu respires un bon coup, cherchant à contrôler les vibrement de tes muscles. Tu n’es vraiment pas présentable, mais tant pis, si tu prenais une douche maintenant tu serais capable de tomber dans la double et te fendre le crâne. Oui, oui, rien que ça. Connaissant ta maladresse, c’est rare que tu puisses traverser une pièce sans te manger le sol, ou encore faire tomber un quelconque objet. Ouvrant la porte doucement, tu te figes devant la personne te rendant visite. « Docteur Peters ? Je...Bonjour. » Surpris, tu ne t’attendais pas vraiment à le voir se déplacer jusque chez toi. « J’ai pourtant prévenu l’hôpital, non ? » D’accord, si en plus tu commençais à halluciner tu étais bon pour l’asile et la camisole de force !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

When you swallow medicine as candies. - Drew

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» (m/libre) DREW VAN ACKER
» Association de Défense des Koalas - Drew Miller
» La radiographie
» « Je représente quoi pour toi ? » || Drew & Audriana
» Willkommen, bienvenue, welcome, Im Cabaret, au Cabaret, to Cabaret (8' ~ Drew ! :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CITY OF BLINDING LIGHTS :: / MANHATTAN :: New York City :: Queens-